commande

librairies

liens

 


contact


Agenda


Vient de paraître

« Variations de Jan » de Philippe Blanchon.

« Qui vive » de Franck Gourdien.

Le 1er numéro de La Barque dans l'arbre, nouvelle revue.


À paraître

« Longjaunes son périple » de Howard Mc Cord.

« Agnès » de Nicolas Vatimbella.

La Barque dans l'arbre n°2 (revue).

« Il pleut sur le déluge » de Tonino Guerra.


Qui vive

Qui vive ISBN :
978-2-917504-31-4
80 pages
Format : 15,5 x 22 cm
Prix : 17 euros




 

Franck Gourdien

Qui vive

Postface (« Mots pour Qui vive »)
Olivier Gallon

* * *

 

Cet ouvrage, premier livre à paraître de son auteur, correspond à une récolte de poèmes écrits sur une période de trois ou quatre années, d’où les passages se laissent sentir. Il se compose ainsi de deux parties, éclats d’une traversée, poignées serties en un livre : Poèmes I & Poèmes II.

Si nous devions tenter de qualifier une telle poésie, nous évoquerions une musicalité rare, voire exceptionnelle, ainsi que l’emploi de mots visant une rectitude dans le souci d’être au plus juste. Nous nous attacherions à son intensité comme à sa densité, sens aux aguets, notamment d’un regard tout aussi intérieur qu’extérieur, auquel les poèmes se mesurent.

 

*


« [...] ce qui, peut-être, vient, emporté, sans hiérarchie en ces poèmes, en même temps que l’inconnue de l’équation (à une ou plusieurs inconnues), se trouverait être, sous le pullulement d’événements libres, l’aveuglant noyau de l’inconnu en nous. »

(extrait de la postface, « Mots pour Qui vive », O. G.)


***


Le rivage du jour déjà du bout du doigt

poussé

le canot sur le fil de son erre découd l’envers du lac

les reflets ne sont pas des reflets

des choses tordues phosphorescentes

sous l’eau

comme la tête du dormeur

à l’air dans l’eau

suit les distorsions lumineuses de sa vision qui parle


(Qui vive, extrait, première strophe)

 

***

 

Poèmes ci-présents :


POÈMES I


QUI VIVE

RADE DE NUIT

CLAIRIÈRE

REMONTÉE D’ESCALIER AVEC MON CHEVAL

REFRAIN

CANCER DE L’INCONNU

ET CÆTERA

AU BORD DE QUI ?

DÉBORDEMENT

LE SAULE

LE MANÈGE (VISION I)

QUI VOUS LE DEVONS

LE SAPIN

MOTIF I (SE NOURIR ET SE TAIRE)

CHANSON DU ROUGE-GORGE

RÉSONANCES MAGNÉTIQUES (IRM)

SEPTEMBRE (MOTIF II)

LA NAPPE CENDRÉE

MARCHE DANS UN MONSTRE

L’AUTRE PLANÈTE

LES ROCHERS

ÉCUMES D’UN REMOUS FANTÔME (PROMENADE EN FORÊT)

SOURCE DU THALWEG

ÉCHOS ?

LA BOMBE LE SOIR

BIENTÔT LA NUIT

SOUFFLEUR !


POÈMES II


PIQÛRE BLEUE SUR LA LANDE

BLOSSOMS BLOSSOMS (COMME UN CHIEN D’ANGLETERRE)

SOUFFLÉE (PRIÈRE)

POUR TANT

CROIX BLANCHE SUR DES KILOMÈTRES DE VESTIGES

NOTRE TRONÇON

TROIS HAUTEURS DU BAS (LES ALVÉOLES)

FLORE À L’ARRÊT

L’ANTI-MUSÉE

L’AMOUR FANTÔME

POÈME DE NUIT (VISION II)

SÉRIE DE L’INFLUENCE DES RIVES I

(MAIS) SOUFFLER CE QUE L’ON NE PEUT TAIRE

QUE DE l’À-VENIR SE TAISENT LES VOIX

PORTRAITS à une inconnue

L’IMAGE BRÛLE

L’ODEUR DE L’EAU