Le temps des récits

Ce livre important, notamment pour la poésie française, réunit les derniers poèmes à ce jour de Dominique Grandmont. Soit six ensembles écrits entre 2012 et 2021 :

  • – LE MOT EST LA MOITIÉ DE L’INTERPRÉTATION DU CRI (mai 2012)
  • – COIN TABLE FENÊTRE (février-mai 2016)
  • – MILIEU DE COUR DROITE (juin 2016)
  • – ICI COMME JAMAIS (janvier 2017-août 2018)
  • – LE TEMPS DES RÉCITS (février 2019-décembre 2019)
  • – À PERTE DE VUE (mai 2020-janvier 2021)

128 pages | 15,5 x 22 cm | ISBN : 978-2-917504-50-5

22,00

En stock

* * *

Le temps des récits Dominique Grandmont Quatrième de couverture : montage d’après brouillon du poème « Le temps des récits », © La Barque. Les mots ne sont jamais en excès, « vérité qui leur donne / le courage de l’inexistence », chacun de ces poèmes puisant sa venue d’un « appel » d’où le poète s’exclut puisque ce qu’il « a de plus à lui ne lui appartient pas. »

Mais ces poèmes ne viennent pas de partout, « partout n’a pas d’histoire », et sont chacun, dans l’adresse, reliés à un événement ou le plus souvent à une personne, poète ou non, à qui ils sont dédicacés ; citons par exemple Vladimir Holan et Yannis Ritsos que Dominique Grandmont a traduits et connus, ou encore Ossip Mandelstam, ou encore Mathieu Bénézet, Claude Royet-Journoud, et Anne-Marie Albiach en ce poème précisément, « Le temps des récits », qui a donné son titre à l’un des recueils jusqu’au livre ci-présent.

Livre dont chaque nouvelle lecture ouvre le sens — cependant que le poème préserve son secret au-delà du sens, « distance ouverte » de notes dont ce serait l’accord s’étirant dans le silence, ce qui se dit et ce qui ne l’est pas, vivants et morts… de là l’articulation cheminante, précise, au cœur du poème, ou encore sa longue dérive d’étoile filante, et dans le bris des mots le récit retourné dans le miroir de la poésie.

En fin d’ouvrage, une courte biographie et une bibliographie.

(O. G.)

*

Poids 300 g
Dimensions 22 × 15.5 cm
Nb pages

128 pages

Format

Format 15,5 x 22 cm

ISBN

ISBN : 978-2-917504-50-5